Dernière décennie : 2007-2017 au Nouveau-Brunswick

Le nombre total des femmes au sein de la population a augmenté depuis dix ans, mais moins que les hommes.

La crise financière de 2008-2009 a eu un impact négatif sur l’emploi tant chez les femmes que chez les hommes, mais les femmes en sont sorties en meilleure position que les hommes.

Le nombre de femmes ayant un emploi à temps plein s’est accru tandis que celui des hommes a diminué. Le nombre de femmes travaillant à temps partiel est le double de celui des hommes.

Le salaire horaire médian des femmes a augmenté plus rapidement que celui des hommes.  L’écart entre le salaire horaire médian des hommes et celui des femmes subsiste malgré qu’il ait rétréci au cours des dix dernières années.  

Même s’il a augmenté douze fois depuis 2007, le revenu d’un salaire minimum n’est pas suffisant pour avoir une vie décente et la situation financière des femmes vivant de l’aide sociale est désastreuse.

Les femmes font encore face à des barrières importantes pour accéder à un emploi, entre autres : le manque de garderies agréées et leur coût élevé, des normes minimales d’emploi désuètes, l’iniquité salariale en particulier dans le secteur privé et la double ou triple charge de travail.

Pour plus d’information