1 juin 2022

Monsieur le Premier Ministre Higgs: Nous ne pouvons plus subvenir à nos besoins!

Selon Statistique Canada et publié dans les médias francophones et anglophones, le Nouveau-Brunswick a affiché le deuxième plus haut taux d’inflation au Canada le mois dernier. Le loyer, l’épicerie, les factures d’électricité, le téléphone, l’internet…le coût de la vie augmente, les salaires et le soutien financier demeurent bas! Alors que les partis politiques débattent à Fredericton, les personnes qui vivent en situation de pauvreté, les travailleuses et travailleurs à faible revenu, les familles, les personnes en situation de handicap, les jeunes et les personnes âgées ne subviennent plus à leurs besoins. D’ailleurs, les banques alimentaires ont reçu une augmentation de demandes ces derniers mois.

Le gouvernement dit qu’il veut aider la population. Voici ce que le Front commun pour la justice sociale propose: 

  • Mesures concrètes et immédiates pour les personnes qui en ont le plus besoin (par ex. remboursements directs aux familles, aux travailleuses et aux travailleurs à faible revenu).
  • Accès gratuit au transport en commun et aux parcs provinciaux.
  • Développement d’un système de transport en commun rural gratuit et accessible pour les personnes en situation de handicap.
  • Augmentation du salaire minimum à un salaire de subsistance, en moyenne 20$/h.
  • Ajout de 10 jours de maladie annuels payés par l’employeur dans la Loi sur les normes d’emploi.
  • Augmentation du taux de base de l’aide sociale pour qu’il corresponde au coût actuel de la vie et qu’il soit ajusté en conséquence chaque année.
  • Abolition de la Politique sur le revenu des ménages pour tout.e.s les bénéficiaires de l’aide sociale.
  • Augmentation immédiate des investissements dans les services publics (santé, services sociaux, éducation, logements sociaux/coopératifs).

Il ne faut que de la volonté politique, Monsieur le Premier Ministre. Nous ne pouvons plus attendre. Il est temps d’investir dans la population et dans les communautés pour que toutes les personnes puissent y vivre en santé sans avoir des fins de mois difficiles, que les conditions de travail soient améliorées pour toutes les travailleuses et tous les travailleurs et que les services publics soient gratuits et accessibles sans discrimination. 

Le Front commun est conscient que vous vous préparez à annoncer des mesures d’allègement financier. Nous espérons que vous prendrez nos propositions au sérieux. Nous analyserons l’annonce en conséquence.

Janelle LeBlanc, Coordonnatrice Provinciale